PENSACOLA - Primary Flight Training

TW-5 Check-in

Comme tous les français en cursus full-US, vous allez être affecté à l’escadron VT-2 Doerbirds sur la base de Whiting Field. Une fois le NIFE et la survie terminés, vous commencerez par un check-in au Training Wing 5, entité qui supervise la formation avion des trois escadrons de la base (VT-2, VT-3, VT-6).

Comme souvent, vous aurez droit à de nombreux briefings qui ne vous concernent pas, mais certains pourront être utiles.

Tenue 28 ou 34 de rigueur les premiers jours, et n’oubliez pas d’apporter votre NATOPS jacket. En guise de devoirs, vous devrez faire quelques cours en ligne pour obtenir le certificat cyber security awarness (en gros, n’ouvrez pas les pièces jointes d’un email d’un émetteur inconnu).

Pendant les semaines avant le check-in au VT-2, on dira à vos homologues américains d’appeler tous les matins pour un pointage téléphonique : en tant qu’élève international, ne le faites pas, à moins que cela vous soit directement demandé.

Vous devrez faire activer votre CAC Card pour pouvoir vous connecter aux ordinateurs sur base. La responsable des élèves internationaux du TW-5 le fera avec vous. Pensez à vous connecter sur NMCI au moins une fois par mois, sous peine de voir votre compte supprimé (et d'être puni).

Si vous rencontrez des problèmes avec le réseau par la suite, contactez le « TIMS support » dans le bâtiment 2946 où vous faites les cours théoriques. Vous aurez un rendez-vous au paraloft (hangar où sont stockés les équipements de vol) pour faire ajuster votre harnais, combinaison anti-G et masque à oxygène. Il se trouve dans la partie gauche du hangar des T6. Soyez exigeants avec eux lorsqu'ils ajustent votre tenue: vous devez être à l'aise dedans, et n'hésitez pas à retourner les voir si quelque chose doit être réajusté. Vous pouvez vous procurer des CEP (sortes d'écouteurs-bouchons d'oreille) auprès de l'AMSO dans le bâtiment à côté des simus, là où vous aurez l'entraînement à l'éjection.

Ground School

Selon vos dates d’ITO, il peut se passer quelques jours/semaines avant le check-in à l’escadron. Si c’est le cas, profitez-en pour bouger ! Le check-in de l’escadron dure une journée : apportez tous vos papiers, NATOPS jacket et le carnet de vol américain. La ground school commence dès le lendemain. Toute la doc vous sera délivrée le premier jour, mais si il vous manque quelque chose allez au « book issue » dans le bâtiment 2946, où ont lieu les cours théoriques.

L’instruction se fait presque exclusivement sur ordinateur (CAI, computer assisted instruction), suivi d’un cours avec un instructeur pour résumer et préparer le test. Les CAIs sont bien faits mais il faut rester concentré toute la journée pour ne rien rater. Si des américains vous proposent de bosser en groupe, vous pouvez essayer mais ce n’est pas forcément utile. Vous remarquerez peut-être qu’on ne travaille pas vraiment de la même manière. Enfin, la ponctualité est extrêmement importante, soyez présent aux cours avec 10- 15 minutes d’avance.

Après avoir reçu une présentation sur les simulateurs, vous aurez le droit d’y aller quand ils sont libres. Dès lors, allez-y aussi souvent que possible pour dérouler les check-lists et vous familiariser avec la bête. Pour cela deux techniques: vous inscrire sur la feuille en face du bureau du schedule au VT-2, ou le jour même repérer des créneaux vacants et faire un sitting devant le simu en attendant qu'il se libère pour ne pas vous faire prendre la place. Un samedi par mois environ les simulateurs sont ouverts, n'oubliez donc pas de vérifier le schedule même du week-end! Après chaque séance d’entrainement, remplissez la feuille jaune dispo à l’entrée et apportez-là au line shack du VT-2 (là où vous brieferez les vols).

On va vous présenter un petit fascicule, le JPPT. C’est du chinois au début avec des chiffres partout mais ce sera votre bible pour la formation. Une fois qu’on a compris, c’est assez clair : vous saurez pour chaque séance ce qu’il faut préparer, quels sont les pré-requis, les "discuss items" (thème à l'étude), et quelles sont les notes minimums à obtenir (MIF).

Au quotidien

Une fois la ground school terminée, vous allez commencer à être programmé sur le schedule de l’escadron. Il s’agit du programme des vols, qui tombe tous les jours vers 17h pour le lendemain, disponible en ligne. Pour les impatients, vous pouvez acheter un card reader afin de vous connecter sur T-Sharp chez vous et de suivre l'évolution du sched en direct. Il existait un système permettant de recevoir son schedule tous les jours par texto en s’inscrivant sur le site rogercats, ce qui est assez pratique mais celui-ci est hors ligne depuis octobre 2015, peut être reviendra-t-il en ligne. Pensez à bien consulter le schedule tous les soirs pour ne jamais louper un event.

A l’escadron, votre dossier de suivi de formation appelé Training Jacket est conservé et mis à jour au bureau du Student Control. Vous devez régulièrement (au moins une fois par semaine) compléter la calendar card qui se trouve dedans (tout cela vous sera briefé pendant le check-in, mais tâchez de vous y tenir pour éviter les remarques).

Concernant la visite médicale obtenue pendant le NIFE, elle est valide jusqu’au dernier jour du mois de votre anniversaire. Avant cette date à partir de laquelle vous n’aurez plus le droit de voler, vous avez deux mois pour prendre rendez-vous à la « Branch Clinic » sur base pour repasser votre aptitude « Flight Physical ».

Si pour une raison quelconque vous avez besoin de vous absenter quelques heures (rendez- vous médical par exemple), vous pouvez demander un « snivel », c’est à dire une autorisation d’absence. Demandez toujours l'autorisation à votre chef de DET, et ensuite allez remplir le papier de demande au STUCON. Avec l’accord de l'IMSO, celui-ci sera approuvé par le bureau du schedule et le student control, et vous serez libre pendant la période demandée. Si c'est pour plusieurs jours, faites une demande de "leave" au moins 25 jours avant.

Selon vos habitudes et méthodes de travail, l’achat d’un iPad peut s’avérer très utile compte tenu de la quantité de documents que vous allez accumuler, et du fait que tout (ou presque) est disponible en format PDF. Cela vous permettra de vous déplacer en ayant toujours tout à portée de main, sans être surchargé. En revanche n'investissez pas dans un iPad si vous n'en avez pas. En effet dès la Ground School vous aurez la possibilité de vous en faire prêter un (rdv au "Book Issue"). En fonction de là où vous en êtes dans le cursus vous pourrez l'emmener en vol en utilisant le logiciel ForeFlight.

Plusieurs documents dont vous aurez besoin tout au long de la formation sont disponibles en ligne. Les FTIs (flight training instruction) sont disponibles sur le site CNATRA, rubrique publications. D’autres documents utiles sont sur le site du TW5, tels que le Fixed Wing Operating Procedures (abrégé FWOP ou encore SOP) et le T-6B In-Flight Guide.

Vols et simus

Pour les trois premières séances de simulateur, vous devrez vous présenter avec vos équipements de vol : vous allez les porter pour vous y habituer ! Avant chaque briefing, vous devez remplir une « fiche simu » que l’instructeur utilise pendant le briefing et la séance. Affichez sur l'écran du haut le briefing qui correspond à votre séance de simu. C’est lui qui anime le briefing, mais vous devez évidemment être prêt à répondre à toute question concernant la mission qui vous attend ! Certains vous parleront de leurs vacances, d'autres sont beaucoup plus exigeants, attendez-vous à tout!

Pour les vols, vous devrez faire un tableau de brief : observez comment font les élèves qui vous précèdent. Un modèle est également disponible dans le STAN supplement du VT-2. Si vous voulez gagner du temps avant vos vols, vous pouvez acheter un tableau Velléda, faire la préparation chez vous et apporter votre tableau perso. Sinon, des tableaux sont disponibles dans chaque salle de brief, à vous de venir assez en avance pour les préparer. Vous devrez également vous connecter sur un ordi pour aller chercher la météo, NOTAM et autres. Remplissez une "kneeboard card" pour votre instru ainsi qu'une "CRM worksheet". Enfin, sachez répondre aux questions du jour, que vous trouvez sur la front page. C'est à vous d'animer le briefing: suivez la trame du "NATOPS brief" et soyez prêt à répondre aux questions et à présenter différents systèmes de l’avion ou des procédures à l’étude (cf. le JPPT). Après le briefing, l'instru vous donnera généralement 10 min pour ranger vos affaires et passer aux toilettes. Il passera vous chercher en "ready room". Vous passerez ensuite ensemble au "Base OPS" pour déposer votre plan de vol. Vous descendrez à la maintenance pour signer les papiers de l'avion, puis direction le paraloft pour vous équiper, et enfin direction l'avion. Vérifiez toujours la veille si l'instru aura déjà volé avant son vol avec vous. En effet, si il a déjà eu un vol avant, venez au briefing déjà équippé. Lui le sera déjà aussi et cela permettra de gagner du temps. 

    

Au programme, attendez-vous à une douzaine de vols de contact (familiarisation avec l’avion) puis un solo, suivi de cinq vols de voltige et un solo, quelques vols de nuit, une quinzaine de vols aux instruments, deux navigations basse altitude et enfin cinq vols en formation avec un solo. Le tout est entrecoupé de cours théoriques et de simulateurs. En théorie, vous accomplirez entre 70 et 80 heures de vol en 26 semaines. Profitez des vols aux instruments pour partir en cross-country, c’est en général l’occasion de passer un bon weekend où on veut, et avec un peu de chance avec un monit sympa.

Concernant la notation, chaque item d’un vol est noté entre 1 et 5 (demo, unable, fair, good, excellent). A la fin de chaque bloc (groupe de vols), vous devez avoir atteint ou dépassé une note minimale appelée MIF. Vos résultats sont pris en compte informatiquement avec une note comptant pour votre score NSS. Le score NSS, entre 20 et 80, permettra d’établir votre classement parmi les élèves de l’escadron et détermine l’orientation pour les élèves américains.