MERIDIAN - Arrivée et démarches

Logement

Quelques semaines avant votre arrivée, contactez les élèves qui vous précèdent pour avoir une idée de comment vous allez vous loger. Les mêmes maisons tournent en général entre les mains des français, mais cela demande un minimum de réflexion pour s’organiser en fonction des départs et des arrivées de chacun.

Par tradition et commodité depuis des générations, la grande majorité des français vivent sur le lac de Dalewood. Les maisons sont sympas, il y a une petite plage parfaite pour le beach-volley, et on peut s’adonner à des activités nautiques telles que wakeboard, jet ski, canoë... Le lac est à 15 minutes de la base et à une vingtaine de minutes de Meridian.

Les deux autres options fréquentes sont le logement sur base, les maisons sont bien pour des prix intéressants... cela a l’avantage et l’inconvénient d’être sur base... Sinon au nord de Meridian, on peut trouver des petits quartiers résidentiels agréables et bien placés dans le quartier de North Hills.

 

Si, comme 95% de vos prédécesseurs, vous choisissez le lac, voici ce que vous devez savoir. Les loyers vont de $1000- à $1600+ pour des maisons généralement idéales pour une collocation à deux ou trois, ou un couple. Attention si vous avez des enfants en bas âge, le lac se trouve souvent en bout de jardin, sans barrières.

Pour vivre sur Dalewood, il faut s’acquitter de $600 de frais pour l’année par habitant, qui servent à payer la sécurité (gardiens 24/7) et l’entretien des zones communes (routes, plage...). L’électricité est fournie par l’EMEPA, East Mississippi Electric Power Association, comptez entre $50 et $150 en fonction de la période de l’année et de votre usage du chauffage et de la clim. L’eau est fournie par Toomsuba Water Association, pour une vingtaine de dollars par mois. Pour la télé et internet, consultez les offres de Comcast. Enfin, le Sewer District, c’est à dire les égouts, coûtent $50/mois.

Les maisons ne sont en général pas meublées. Dans l’idéal, vous pourrez racheter à un bon prix les «furnitures » de votre prédécesseur. Cela facilite son déménagement et vous fait gagner du temps et de l’argent. Si vous n’avez pas cette option, ou si vous avez besoin de compléments, il y a de nombreux furniture stores à Meridian. Dans la gamme bas prix, vous avez TnD Furniture (chambres et salon), Walmart (chaises, bureaux...), Bed Bath & Beyond (comme son nom l’indique) et BestBuy (TV, Hi-Fi) notamment. Si vous passez par Atlanta, vous pouvez faire un stop à Ikea où vous aurez plus de choix.

 

Les entrées du lac sont surveillées par des aubettes gardées h24, et un sticker sur le pare-brise est nécessaire pour entrer. Pour permettre l’accès à des invités, il faut appeler un répondeur automatique et créer un guest-pass au (601) 632-0159, ou bien s’arrêter à l’aubette ou encore à l’office qui gère le lac.

 

Si vous êtes intéressés par une maison sur base. Vous pouvez appeler en avance le « base housing» (si vous avez votre ITO) : nasmeridianthomes.com / 601-679- 7679, cbarber@bbcgrp.com). La base dispose également de logements qui peuvent permettre d’attendre la mise à disposition de la maison. Les maisons sont de plein pied, mitoyennes, avec 2 ou 4 chambres. La cuisine est équipée (four, plaques électriques, frigo.....). Vous aurez juste à acheter un lave-linge et un sèche-linge. Il existe de nombreuses aires de jeux autour des maisons et les enfants jouent tous ensemble dans les rues du lotissement. Pour les couples non mariés, vous pouvez aussi constituer un dossier pour habiter sur base. Cependant le conjoint n’a pas le droit de se déplacer seul sur base s’il n’est pas sur l’ITO et n’a donc pas de carte d’identité militaire : il devra donc être accompagné d’un militaire pour entrer dans la base, pour se déplacer, faire des achats seul... Seule la salle de sport lui est autorisée seul.

Il est toutefois possible d’obtenir un droit d’accès de 28 jours (dossier à constituer et à renouveler dans le bâtiment situé à l’entrée de la base). Cette autorisation n’est qu’une simple autorisation d’entrer et se déplacer seul sur base et ne donne pas l’accès aux magasins.

Si vous voulez explorer d’autres options encore, un site régulièrement utilisé est : militarybyowner.com.

Permis de conduire

Il est normalement obligatoire au bout de trois mois sur le territoire en tant que résident (page ambassade), et également utile pour faire baisser le prix des assurances auto. Pour obtenir un permis de conduire au Mississippi, il faut réunir : 1 copie de l’I-94 (disponible sur internet), 2 preuves de résidence (title voiture ou facture téléphone par exemple), permis de conduire international (ce qui évitera de passer le test pratique), certificat de l’acte de naissance (traduit en anglais, voir ci-après pour le faire traduire), et l’ITO. Il faut passer le test théorique (30 questions, 80% mini). Tout cela coute seulement 7$ (31$ s’il faut passer le test pratique, c’est- à-dire sur non-présentation du permis international). Vous trouvez le code de la route du Mississippi ici (Mississippi Driver’s Manual).

Que ce soit pour une traduction de l’acte de naissance pour le permis de conduire ou autre document administratif, il est possible de faire traduire ces documents gratuitement par un professeur de français travaillant à l’université de Meridian : James Kelley, JKelley@meridian.msstate.edu.

Check-in

Lorsque vous vous rendez sur base pour la première fois, munissez-vous de votre ITO, vos permis de conduire (français, international, américain...), l’assurance et la registration de votre véhicule.

Pour la phase de check-in, la tenue 22 est de rigueur (bleue l’hiver et blancs l’été). On vous dira quand vous mettre en tenue de vol, en général après le check-in de l’escadron, pour commencer la ground school. Sous la combi, il est obligatoire d’avoir un t-shirt noir.

 

La première chose à faire sur base est le check-in au Training Wing One, entité qui supervise les deux escadrons de la base. Bien que vous avez une date de check-in sur le papier, vous pouvez vous rendre au secrétariat du TW-1 en avance si vous avez des journées libres, et commencer à vous atteler à la tâche... le check-in peut prendre quelques jours. Grossièrement, il faut remplir des papiers, les faire signer, activer votre CAC card, votre compte email @navy et vos accès informatiques, faire un cours sur ordinateur pour obtenir le certificat « cyber security awareness », donner vos dossiers médicaux, etc. Vous devrez aussi passer au paraloft (hangar où sont stockés les équipements de vol) et obtiendrez un rendez- vous pour faire ajuster votre harnais, combinaison anti-G et masque à oxygène. A l’occasion de ce rendez-vous, vous pouvez demander à faire équiper votre casque de CEPs, communication ear plugs.

Avec un peu de chance et en étant efficace, ce check-in est faisable en une petite journée, mais si vous ne tombez pas sur les bonnes personnes au bon moment, deux ou trois demi-journées peuvent être nécessaires.

 

Si votre check-in au TW-1 et celui du VT-7 sont séparés de plusieurs jours ou semaines, on vous demandera probablement d’appeler tous les matins pour un pointage téléphonique. Mais pour être réaliste, si vous avez vraiment plusieurs jours à ne rien faire, prenez des perms et voyagez ! Vous n’aurez pas à appelez si vous êtes en perms.

Vient alors votre « class-up » day. Généralement un lundi, c’est votre check-in officiel, celui où vous intégrez l’escadron. Vous serez au début dans une classe de dix à quinze élèves. Dans cette classe mixte, environ la moitié sera VT-7, l’autre moitié VT-9. Vous resterez rassemblé pour toute la durée de la ground school.

Le matin, vous aurez la visite du commodore, du chapelain et autres... et devrez peut-être vous présenter en quelques mots. L’après midi, vous aurez droit à replonger les mains dans les papiers, en refaisant un check-in administratif similaire à celui que vous venez de faire pour le TW-1, mais cette fois pour le VT-7. Remplir des formulaires, les faire signer par-ci par-là... Idem, si vous ne tombez par sur les bonnes personnes pour obtenir vos signatures, il faudra vous y reprendre à plusieurs fois. Donnez votre précieuse NATOPS jacket au bureau de la safety, et votre carnet de vol américain au student control.

 

Concernant le côté français du check-in, le pacha ou le second vous feront un petit brief et éventuellement une petite visite. Les élèves seront disponibles pour répondre à vos questions et vous conseiller si besoin. Demandez qui est responsable du trombinoscope pour le mettre à jour avec votre photo. Demandez aussi qui est en charge de la fiche de renseignements personnels, document que vous devrez remplir avec vos dates d’ITOs, validité de passeport, VISA et compagnie. Gardez un oeil sur la date d’expiration de votre carte de circulation, ainsi que la butée de l’ATPL théorique pour avoir une dérogation si nécessaire.

© 2018 by The French Mafia. Proudly created with Wix.com